Information détaillée du papier

Retour sur la liste

Titre de l’article Guide pratique de sémiologie en pédopsychiatrie
Code d’article P07
Auteurs
  1. Mugisho Nfizi Koya Office Médico Pédagogique Genève Conférencier
Forme de présentation Poster
Domaines thématiques
  • T20 - Psychotherapy
Résumé (Abstract) Les soins pédopsychiatriques passent par l’évaluation sémiologique. Celle-ci est l’apanage de tout clinicien peu importe son appartenance théorique. La sémiologie est un outil essentiel permettant au thérapeute de mener une investigation clinique en vue de proposer une prise en charge adéquate et adaptée au patient. Il s’agit d’un ouvrage plus technique que théorique. Grâce à son expérience, l’auteur explique, clarifie et propose des techniques d'entretien pédopsychiatrique.

Les différentes pistes de réflexion clinique sont formulées à l’aide des diverses questions sémiologiques que soulève l’auteur. Il nous propose différentes manières d’explorer les concepts psychodynamiques et psychiatriques. Son objectif est de guider le clinicien (psychologue, médecin interne, pédiatre, psychomotricien, logopédiste ou orthophoniste, pédopsychiatre et psychiatre) à arriver à poser des hypothèses diagnostiques et formuler des propositions de suivi thérapeute aux patients.

Partant de la demande de soin, il développe les différentes stratégies et démarches cliniques à investiguer durant la période pré-péri et post-natale, l’enfance et jusqu’à l’adolescence sont développées dans ce travail. Celles-ci permettent au clinicien de prendre une décision thérapeutique. Ce travail se démarque par les rapprochements que fait son auteur entre la démarche catégorielle (DSM-5 et CIM-10) et structurelle (CFTMEA). Il clarifie les différents concepts et réunit les connaissances théorico-cliniques. Il est organisé en quatre parties qui suivent la chronologie de la démarche sémiologique (les outils du clinicien, l’anamnèse du patient et de sa famille, le status clinique pédopsychiatrique et la clôture de l’évaluation clinique).

Enfin, sommes invités à avoir l’habitude de poser les hypothèses diagnostiques structurelles et catégorielles. L’évaluation clinique se clôture par la restitution de nos impressions cliniques au patient et/ou à sa famille. Il est important de rédiger un rapport officiel d’évaluation qui peut, selon la volonté du patient et ses représentants légaux, être transmis aux tierces personnes (pédiatres, services sociaux, services juridiques, etc.).